Le point sur la transition écologique

La commune de Verrières s’est dotée d’une charte d’engagement communal en faveur de la transition écologique sur son territoire. Elle est le fruit d’une démarche participative avec les habitants baptisée : « Agissons pour demain ».

Maîtrise de l’énergie, rénovation énergétique, consommation, gestion des déchets, mobilités… La transition écologique concerne aussi le niveau local.

A Verrières, elle se concrétise dans le cadre d’une charte d’engagement communal qui est la déclinaison locale du Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) de notre agglomération, la Communauté Paris-Saclay.

C’est un projet de développement durable pour le territoire, aux niveaux stratégique et opérationnel. Cette charte a été adoptée au conseil municipal du 16 décembre 2021.  

« Agissons pour demain », la charte verriéroise : un engagement communal

Cette charte est une feuille de route concrète et programme une série d’actions qui seront menées jusqu’en 2024.

  • Cette charte comporte 27 projets regroupés en trois thématiques.
  • Son déploiement est adopté par le conseil municipal de Verrières-le-Buisson en décembre 2021 et est en cours.
  • Ses actions poursuivent l’objectif de faciliter, d’encourager, de concrétiser la transition écologique à Verrières.

1. AMÉLIORER LES USAGES DE L’ÉNERGIE

L’objectif est l’amélioration énergétique des bâtiments (logements, commerces, établissements publics…) grâce à la recherche d’aide et de conseils adaptés ainsi qu’à l’augmentation de la production d’énergie renouvelable et l’utilisation d’énergie verte.

Economiser l’énergie

Encourager les Verriérois à la rénovation énergétique des logements

L’objectif est de mettre en place une information de qualité et un accompagnement adapté sur les aspects techniques et financiers, afin de conseiller et d’aider les habitants, bailleurs ou copropriétés à s’engager dans la rénovation énergétique.

Soutenir les ménages en situation de précarité énergétique

L’objectif est d’identifier les ménages en situation de précarité énergétique et de les accompagner dans l’amélioration de leur situation grâce au programme SOLEIL (Soutien pour un logement économe par une intervention locale) initié par notre agglomération la Communauté Paris-Saclay (CPS).

A Verrières, 7,6% des foyers seraient concernés.

Pour en savoir plus sur le programme SOLEIL : www.paris-saclay.com/vivre-ici/habitat/programme-soleil-674.html

Réduire la consommation énergétique des bâtiments communaux

L’objectif est de diminuer significativement la consommation énergétique de ces bâtiments par des travaux (isolation, efficacité énergétique, rénovation des chaufferies…) et des adaptations des pratiques.

Des rénovations ont été réalisées :

  • Rénovation de l’école élémentaire du Bois Loriot (2020-2021) grâce, principalement, à l’isolation des toitures et des murs et à la rénovation de l’éclairage. Une économie d’énergie de 36% est attendue.
  • La rénovation du bâtiment Malraux est en cours : passage d’une étiquette énergétique D à une étiquette énergétique B grâce à l’isolation des parois et toitures, au remplacement des menuiseries et des systèmes de chauffage et d’éclairage. Une économie d’énergie de l’ordre de 70% est attendue.

Encourager l’usage de matériaux bio-sourcés

L’objectif est de favoriser, dans la mesure du possible, l’utilisation de matériaux bio-sourcés dans les projets concrétisés sur le territoire de la Ville de Verrières.

Les matériaux biosourcés sont issus de la biomasse d’origine animale ou végétale. Dans le bâtiment, les plus utilisés sont le bois, la paille, le chanvre, la ouate de cellulose, le liège, le lin et la laine de mouton.

La Ville a réalisé ou réalisera deux projets comprenant ce type de matériau :

  • le restaurant scolaire David Régnier / Paul Fort en service depuis la rentrée 2021 dispose d’une isolation thermique en paille et des enduits en terre.
  • La future Maison de santé sera conçue avec une ossature sera en bois.

Sensibiliser et former les services à l’éco-responsabilité

La transition écologique est aussi enclenchée en interne au sein des services municipaux dans l’objectif de viser l’écoresponsabilité en matière de sobriété énergétique et d’empreinte carbone.

Assurer un suivi énergétique du patrimoine communal et valoriser les actions d’économie d’énergie

  • Une plateforme numérique de suivi de la consommation énergétique des bâtiments est en place (Zérowattheure). Un partenariat avec l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Ouest-Essonne (ALEC) va permettre de renforcer ce suivi.
  • Partenaire de la Communauté Paris Saclay (CPS) dans le cadre du Plan climat (PCAET), l’ALEC est une association qui appuie les collectivités pour mieux informer et conseiller les particuliers et les co-propriétés pour leurs projets de rénovation énergétique, dans le cadre d’un « guichet unique » qui se met en place. 

Réduire les consommations d’énergie dans l’éclairage public

La ville compte 2 200 points d’éclairage public pilotés par 48 armoires électrique consommant environ 40 % de la facture d’électricité de la ville. Des études sont en cours pour réduire la facture énergétique et financière de ce secteur. D’ores et déjà, dans tous les nouveaux projets d’éclairage ou lors du remplacement d’un candélabre endommagé, les ampoules sont remplacées par des LED, beaucoup moins consommatrices.

Produire ou utiliser des énergies renouvelables

Développer la production d’énergie renouvelable sur le territoire de la commune (bâtiments et terrains communaux, copropriétés, coopérative citoyenne…).

La toiture de l’école Bois Loriot va prochainement accueillir des panneaux solaires afin d’alimenter le restaurant scolaire des écoles David Régnier / Paul Fort et Bois Loriot en énergie renouvelable, directement produite sur place. 85% de la production de ces nouveaux panneaux solaires sera directement utilisée par le restaurant scolaire, ce qui couvrira environ 20% des besoins de la structure. À terme, l’objectif de la municipalité est de continuer ce processus d’autoconsommation directe, en équipant d’autres bâtiments de la Ville, lorsque cela est possible.

 Augmenter la part d’énergie décarbonée « issue de procédés renouvelables » dans les achats.

La Ville travaille notamment avec des partenaires de plus en plus vertueux tel ENERCOOP, fournisseur d’électricité 100% renouvelable, pour une partie des bâtiments communaux 

2. AGIR ENSEMBLE POUR CONSOMMER AUTREMENT

Agir ensemble pour consommer autrement : en famille, en entreprise, en collectivité…
L’objectif est d’adapter la consommation dans tous les domaines pour éviter le gaspillage des ressources, réduire les déchets, privilégier le recyclage et l’approvisionnement local.

Préserver les ressources naturelles et favoriser une agriculture locale durable

Augmenter l’offre locale de produits agricoles de qualité.

L’objectif est de préserver les ressources naturelles et de favoriser une agriculture locale. Un état des lieux des terrains susceptibles d’accueillir sur la commune des cultures maraîchères est en cours.

Etudier la faisabilité de création de nouveaux espaces de vente en circuits courts.

Des études vont être menées sur l’opportunité de créer un marché de producteurs bio, une épicerie coopérative…

Poursuivre l’amélioration de la restauration collective communale pour la rendre encore plus qualitative et durable en termes d’approvisionnement et de lutte contre le gaspillage, et mieux communiquer sur les actions entreprises en matière d’éducation à la nutrition.

  • La Ville met en place progressivement des tables de tri de déchet dans les restaurants scolaires. Objectif : sensibiliser les enfants à la bonne pratique du tri afin que les déchets recyclables puissent être orientés vers la bonne filière de traitement.
  • Des animations thématiques auront lieu prochainement dans les écoles, notamment sur la saisonnalité des fruits et des légumes, les groupes d’aliments, la bonne composition des plats, la sensibilisation au développement durable et à la réduction du gaspillage alimentaire.

Réduire la production des déchets

Améliorer la gestion des biodéchets, y compris la diffusion des composteurs.

  • Depuis un an, la Ville met en place des tables de tri des déchets dans les écoles Honoré d’Estienne d’Orves et David Régnier / Paul Fort pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
  • Plus de 140 composteurs à destination des habitants ont déjà été diffusés à ce jour et 3 co-propriétés verriéroises sont engagées dans le processus. L’objectif pour 2024 est de d’équiper 300 foyers et 15 co-propriétés.

Pour en savoir plus : www.paris-saclay.com/vivre-ici/dechets/compostage-l-agglo-vous-aide-726.html

Etudier la création d’une recyclerie (ou d’un “Repair café”…) pour favoriser le réemploi

  • Création d’un « Repair café », atelier consacré à la réparation d’objets électriques ou d’équipements informatiques, à raison d’une fois par mois. Cette initiative citoyenne est portée par le lub ABC et soutenue par la Ville.
  • La 1ère édition s’est déroulée le 2 avril 2022. Les suivantes auront lieu les 14 mai et 11 juin 2022. Rendez-vous au Relais situé au 64 rue d’Estienne d’Orves, de 14h30 à 18h.

 Réduire la production de déchets dans la ville et augmenter la part de tri

Mise en place d’actions de communication et de sensibilisation afin de réduire de manière significative la production de déchets à l’échelle individuelle et collective.

Exemples :

  • Création d’un sticker destiné à être apposé sur les vitrines participant à l’opération de réduction des déchets et acceptant de servir les clients dans leurs propres contenants réutilisables (sac, boîte en plastique, bocal…).
  • Cinq familles verriéroises participent au défi « Familles zéro déchet » de 2022 initié par la Communauté Paris-Saclay. La Ville met en valeur cette démarche à travers l’exemple d’une famille.

Informer, sensibiliser, animer… pour changer ensemble

 Sensibiliser un public jeune et scolaire aux enjeux du climat

  • Le changement de modèle de société implique une sensibilisation des plus jeunes pour leur permettre une meilleure prise de conscience. 
  • Une dizaine d’ateliers de sensibilisation à la richesse de l’environnement et la biodiversité est programmée entre avril et juin 2022 dans les écoles.

 Inciter à une consommation responsable : co-construire un ensemble d’actions de sensibilisation des Verriérois à la question des sobriétés, pour une baisse des gaz à effet de serre.

Par exemple, une nouvelle rubrique du Mensuel baptisée Pastille verte a été lancée dans le Mensuel d’avril 2022. Chaque mois sont proposés des trucs et astuces et autres infos inédites pour sensibiliser et changer ses habitudes. Thèmes abordés : alimentation, énergie, consommation, biodiversité…

3. PENSER LA VILLE DE DEMAIN

Aménager en préservant l’environnement pour une meilleure qualité de vie

Préserver et développer les espaces végétalisés en ville et limiter l’imperméabilisation

Les périodes caniculaires seront de plus en plus fréquentes et importantes. Les épisodes de pluie pourront également être plus violents. Cela nécessite des stratégies et des travaux d’adaptation. Par exemple, la piste cyclable créé boulevard Foch fin 2021 a été dotée d’un revêtement perméable pour faciliter l’écoulement des pluies dans le sol.

Améliorer la place de l’eau dans la ville

Pour faire face aux effets du changement climatique, l’avenir nous incite à prévoir une meilleure disponibilité en eau dans l’espace public. Une fontaine publique a été installée rue du Lavoir ; d’autres seront prochainement installées dans les parcs de l’Hexagone et Régnier.

 Intégrer les enjeux du Plan climat air énergie territorial (PCAET) dans le Plan local d’urbanisme (PLU).

Même si le PLU de Verrières est très protecteur, l’objectif est de mettre en cohérence le document d’urbanisme avec les enjeux du plan climat.

Se déplacer mieux et plus sobrement

Développer les mobilités douces dans les écoles

  • L’objectif de cette action est de généraliser l’apprentissage du vélo et la formation nécessaire à une réelle autonomie sur la voie publique avant l’entrée au collège par la mise en place d’actions dans les écoles élémentaires de Verrières.
  • L’opération « savoir rouler à vélo » est actuellement en cours dans les écoles primaires. Des stationnements vélo existent à proximité de toutes les écoles.

Faciliter les déplacements à vélo

Cela passe par la mise à jour du Plan communal vélo (en lien avec Schéma directeur cyclable communautaire de la CPS) qui va être menée en 2022, la réalisation d’aménagements cyclables à l’instar de ceux réalisés boulevard du Maréchal Foch ou encore la création de stationnements vélos.

Faciliter le développement de la circulation pédestre

  • L’objectif de cette action est de contribuer au développement du déplacement piéton en ville et de diminuer le nombre de déplacements automobiles sur les courtes distances.
  • En 2022 sera réalisé le passage à 30km/h d’une partie du Bd Foch et la finalisation de la zone de rencontre au début de la rue Brossolette.

Améliorer le fonctionnement et l’attractivité des transports en commun

  • L’offre en bus pourrait être améliorée pour faciliter leur usage et notamment les rabattements vers les gares.
  • Depuis janvier 2022, circule un service gratuit de navette (Navette V) mis en place par la Communauté Paris Saclay (CPS) qui passe par Verrières et peut faciliter l’accès des Verriérois aux RER B et C, à l’hôpital Jacques Cartier, à l’opéra de Massy.

Développer la mobilité électrique

L’objectif de cette action est d’augmenter le nombre de bornes de recharge électrique.

La ville a récemment transféré cette compétence au SIGEIF (Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Électricité en Île-de-France) qui va lancer des travaux pour la reprise des anciennes bornes Autolib’.

Encourager le recours au covoiturage

L’objectif est de développer le covoiturage local sous différentes formes (planifiée, spontanée, dynamique, …) pour les déplacements locaux et d’aménager des places de stationnement identifiées dédiées.

Encourager la création d’un ou plusieurs espaces de coworking accueillants

L’objectif est d’encourager la création d’un ou plusieurs espaces de coworking bien équipés pour pouvoir y exercer confortablement des activités professionnelles.

« Agissons pour demain », le fruit d’une démarche participative

La municipalité a fait le choix d’une concertation avec les habitants pour co-construire la charte. Celle-ci a démarré au printemps 2021 et a duré 8 mois :

  • Le 13 avril 2021, une réunion de lancement a rassemblé 120 personnes qui ont fait émerger plus de 400 propositions, dont ont été tirées 61 fiches-projets.
  • Trois soirées thématiques et une soirée de restitution ont été organisées en mai et juin 2021.
  • Après étude de faisabilité et analyse d’opportunité, 41 fiches projets ont été retenues puis soumises à la préférence des habitants en septembre 2021 qui pouvaient s’exprimer en ligne ou via un questionnaire diffusé dans le Mensuel de septembre 2021 (N°223).

Au final, ce sont 27 propositions d’actions qui seront concrétisées jusqu’en 2024 dans le cadre de charte communale d’engagement votée au conseil municipal du 16 décembre 2021.

Les côteaux d’Amblainvilliers

Pour envoyer vos remarques ou rester informé par le projet : coteauxdamblainvilliers@verrieres-le-buisson.fr