Lancement de la navette V

Le 1er janvier 2022, le service « Les Navettes de l’agglo » conforte son offre de desserte locale, grâce à la création de nouvelles lignes. Ce résultat est le fruit de six mois de travail collaboratif, mené entre la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay (CPS) et les communes. Présentation de la navette V qui desservira Verrières-le-Buisson.

Un service pratique et gratuit

  • La Communauté de l’agglomération de Paris-Saclay et les Villes de Verrières-le-Buisson et Massy se sont basées sur les besoins locaux pour arrêter un itinéraire partant de la Croix Belle Avoine et allant jusqu’à Massy Opéra, en passant par la gare RER de Massy-Verrières.
  • Cette navette a été conçue pour faciliter l’accès des Verriérois aux RER B et C, mais aussi à différents services présents à Massy : l’hôpital Jacques Cartier, la PMI, la CAF ou encore la Maison des Solidarités
  • Ce transport sera gratuit pour les habitants, la Ville de Verrières- le-Buisson apportant une participation financière pour en assu- rer le fonctionnement.
  • Les rotations de la navette V seront assurées :
    du lundi au vendredi de 8 h 50 à 17 h 30, le samedi de 13 h 30 à 17 h 30.
    La fiche des horaires détaillés est téléchargeable en cliquant ici.

Un impact réduit sur l’environnement

Navette pensée pour le quotidien des Verriérois, elle sera aussi un transport écologiquement vertueux :

En effet, il a été décidé d’opter pour des véhicules roulant au gaz naturel pour véhicule – GNV, lesquels circuleront sur la ligne V dès leur réception. Cette motorisation permettra de supprimer toute nuisance sonore et olfactive, et de réduire fortement (d’environ 80 %) les émissions de CO2 et de particules fines.

Le choix du GNV a été privilégié car, contrairement au véhicule électrique pertinent pour de petites distances, cette motorisation permettra de conserver une autonomie équivalente à celle d’un bus à moteur thermique, indispensable pour assurer, demain, un nombre élevé de rotations sur la ligne V.

Par ailleurs, en privilégiant l’utilisation des arrêts de bus existants, la ligne V limite le recours aux travaux avec, sur toute la ligne, la création de deux nouveaux arrêts seulement au niveau du Lac Cambacérès.