Ce récit interroge aussi la migration, intimement et collectivement, et ses conséquences, hier, aujourd’hui : quitter sa culture, sa langue pour tenter de se fondre dans une société d’accueil, la société française. Jusqu’à l’oubli et la dissolution presque totale de ses origines. Presque. Les spectateurs sont réunis autour d’une grande table dressée, comme s’ils étaient les membres de sa famille.