Le concept de la ruche éphémère

  • Les artistes sélectionnés vont s’installer à compter du 1er janvier 2021 au centre André Malraux.
  • Ils vont à la fois poursuivre leurs recherches personnelles et tisser, au moyen de différentes animations et performances, des liens avec les habitants de Verrières.
  • L’objectif est à travers l’art d’interpeller, de questionner, d’émouvoir, d’apaiser, d’étonner, de faire rire et réfléchir…
  • Le terme de ruche fait référence à cette cité d’artistes crée au début du siècle dernier dans le 15e arrondissement de Paris.
  • Elle est éphémère parce que c’est une occupation temporaire du site, sur cette période de transition de métamorphose du centre culturel.
  • En contrepartie du lieu utilisé à titre gracieux, les artistes participant à la ruche se sont engagés à ouvrir leur atelier une fois par mois au public, sous réserve de la crise sanitaire.
  • Des portes ouvertes ainsi que des animations seront proposées les 26 et 27 juin.

Rencontrer les artistes

Plasticiens, danseurs, céramiste, peintres ont installé leur atelier de création et vont travailler sur des thématiques aussi variées que le rire, l’herbier Vilmorin, la mémoire, les graines, les arbres, le corps, le rapport à l’autre, le portrait… Une dimanche par mois, ils ouvrent au public leur espace afin de partager leur univers soit en proposant des ateliers de pratique soit au travers de discussion informelle.

Prochaines dates :

  • 6 juin de 10h à 12h et 14h à 18h, sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire
  • Les 26 et 27 juin de 14h à 18h, sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire

Pour découvrir tous les artistes présents, consultez l’article en cliquant ici !