-

Exposition collective

L’intime

Du 7 juin au 7 juillet 2019

Partagez :

Retour à l’Orangerie – Espace Tourlière pour la dernière exposition de la saison. Dix-sept artistes, peintres, graveurs et photographes y exposeront leur idée de « l’intime » du 7 juin au 7 juillet. Venez découvrir ce qu’ils dévoileront de « l’intime » !


« L’intime », c’est justement ce qui ne constituera jamais l’Histoire avec un grand H. C’est ce qui est présent dans la modeste vie de chacun, le cercle restreint de son couple, de sa famille ou de ses amis, voire de son quartier mais jamais au-delà de ces strictes limites.
L’intimité relève en effet d’une certaine sociologie du quotidien et de l’individualité. C’est en cela qu’elle nous touche profondément par ses images pourtant banales : une caresse maternelle sur la joue de son enfant, cette corbeille de fruits laissée là sur la table, cette aïeule lisant sous la lampe à pétrole. L’artiste qui s’est saisi de ces instants semble l’avoir fait par effraction, sans que ni les objets ni les personnes n’aient pu s’apercevoir de cette capture plus ou moins innocente.

Cultiver l’art de l’intime
L’alpha et l’oméga de « l’intime », tel que le présente une oeuvre d’art, c’est de laisser croire que les personnages et/ou les objets acteurs de la scène ne savent pas que quelqu’un les a repérés, pris en chasse et épinglés sur le papier photographique ou sur
la toile.
« L’intime », ce serait sans doute aussi l’objet secret de cet acte osé et risqué qui consiste à regarder par le « trou de la serrure » quelque chose… qui ne devrait pas nous être permis. Mais, pas d’inquiétude, cette exposition s’interdira cette part trop « brûlante » de la thématique et tous les enfants des écoles pourront donc, comme à l’accoutumée, venir en découvrir les charmes, en toute quiétude.

Pour cet accrochage, si nous avons fait appel à un certain nombre d’artistes que nous avons déjà présentés depuis douze ans et dont nous savions qu’ils pouvaient illustrer cette thématique avec talent, de nouveaux noms viendront apporter d’autres
éclairages sur cette intimité qu’ont si bien mis en images certains géants de l’art : Edgar Degas ou Édouard Vuillard et son compère Pierre Bonnard par exemple, maîtres incontestés du genre. Sur l’écran, un calme diaporama leur rendra hommage.

Les artistes présents

Fariborz A. KEYVANI, photographie
Mija ALLOUCHE, gravure
Nadia BIJARCH, photographie
Bruno CORDONNIER, photographie
Étienne GROS, peinture
Jacquier JALLONNES, photographie
Thierry LEFORT, peinture
Sylvie MILLOT, peinture
Thérèse PALOU, photographie
Alexandra POZZO DI BORGO, peinture
Rosa PUENTE, sculpture
SMAGUINE, peinture
Farzaneh TAFGHODI, peinture
Sylvie VALEM, photographie
Dominique VANDERVEKEN, peinture
Marine VU, toile et papier
Mathieu WEEMAELS, peinture

Diaporama

Oeuvre de Thierry Lefort Oeuvre de Mathieu Weemaels Oeuvre d'Etienne Gros Oeuvre de Thierry Lefort

Du 7 juin au 7 juillet à l’Orangerie-Espace Tourlière - Entrée libre
Ouvert mercredi de 15 h à 18 h et samedi et dimanche de 15 h à 19 h
01 69 53 78 00 / culture@verrieres-le-buisson.fr

Mise en ligne le dimanche 7 juillet 2019
Modifiée le mercredi 26 juin 2019


Dans la même rubrique :