-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Votre ville > Travaux > Travaux en cours > Réhabilitation du foyer ADEF


Résidence sociale

Réhabilitation du foyer ADEF

Automne 2018

Partagez :

Le chantier de transformation du foyer ADEF en résidence sociale a démarré en septembre 2018 par la démolition du premier bâtiment.


La transformation du foyer de l’ADEF en résidence sociale commence par des travaux de démolition du bâtiment A puis de construction de la première tranche de la résidence sociale.

Présentation du projet de réhabilitation

Le foyer de travailleurs migrants de l’ADEF, situé voie de l’Aulne, va devenir, après travaux, une résidence sociale qui accueillera un public varié.

Nouvelle organisation, nouveau public
Le rez-de-chaussée de la future résidence accueillera des logements et des locaux de l’ADEF, dont un bureau d’accueil, un espace social, une salle polyvalente, une laverie payante, un local technique et un accès au parking souterrain. Seront accueillis des hommes et des femmes, des personnes seules, des couples actifs en cours de stabilisation professionnelle sans enfant, des familles monoparentales avec enfants de moins de 4 ans à l’arrivée, des personnes en situation de décohabitation et des personnes en mobilité professionnelle. Ce public ne devra pas dépasser les plafonds de ressources PLAI (prêt locatif aidé d’intégration), avoir une autonomie sociale suffisante et un potentiel à aller vers un logement pérenne.

Les travaux
Le phasage des travaux prévoit, dans un premier temps, la démolition du bâtiment A (37 lits) avec un relogement vers le bâtiment B ou un relogement en dehors du site pour environ 20 personnes. Une fois la première partie de la résidence sociale construite, le relogement des résidents du bâtiment B vers le bâtiment neuf et le retour des résidents relogés en dehors du site seront effectués. Alors la construction du second bâtiment pourra démarrer.

Quels changements va apporter cette transformation ?
Transformer le foyer de l’ADEF en résidence sociale, c’est passer de 98 chambres à 140 logements sociaux et de se rapprocher ainsi des objectifs de la loi Duflot. Il s’agit d’appartements de type T1, de 18 à 30 m2 : 121 logements T1, 4 logements T1’ et 15 logements T1bis accessibles aux handicapés. Le nombre d’occupants passera donc de 294 à moins de 200. L’emprise au sol ne sera augmentée que de 121 m2 (860 m2 contre 739 m2 actuellement). L’immeuble comportera cinq étages maximum, une partie n’ayant que quatre étages, soit la même hauteur que les bâtiments voisins de cinq étages également. Le parking de surface (34 places) sera conservé et 24 nouveaux stationnements en sous-sol seront créés, ainsi que 10 places pour garer les vélos. Le patrimoine environnemental du nouveau bâtiment sera préservé, puisque seulement 7 arbres sur les 20 situés dans le périmètre seront déplantés, auxquels s’ajouteront 5 nouveaux arbres.

Mise en ligne le lundi 3 septembre 2018
Modifiée le samedi 13 octobre 2018


Dans la même rubrique :