-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Pratique > Actualités > Sécurité > Frelon asiatique, ouvrez l’oeil !


Prévention

Frelon asiatique, ouvrez l’oeil !

Juin 2018

Partagez :

Comme beaucoup d’autres communes, Verrières-le-Buisson est confrontée à la recrudescence du frelon asiatique. Alors qu’en 2015 aucun nid n’a été signalé sur le territoire, six ont été comptabilisés en 2016.


Carte d’identité du frelon asiatique
À dominante noire, avec une large bande orange sur l’abdomen, un liseré jaune sur le premier segment, l’extrémité des pattes jaune, le frelon asiatique est plus petit que le frelon européen. Son rayon de chasse peut atteindre 500 m. Si vous le repérez en train de butiner, tentez de remarquer des allées-venues.

Vers la fin de l’hiver, les jeunes reines sortent de leur cachette pour fonder de nouvelles colonies et réaliser leurs nids primaires. Ceux-ci sont de petites dimensions et accessibles (arbustes, haies, buissons à seulement un mètre de hauteur, ou sous un toit, une boîte à lettres et autre coffre de compteur… ).
Fin juin - début juillet, le nid atteint la taille d’un melon et compte de nombreuses ouvrières. Toute cette colonie va ensuite se mettre à l’abri, hors de portée, généralement à la cime d’un arbre. Ce nid secondaire peut alors abriter plusieurs milliers de frelons. Plus de 500 reines en sortiront et plus de la moitié d’entre elles seront fécondées !

Le bruit le rend agressif !
Le bruit représente une menace pour les frelons asiatiques qui peuvent réagir vivement aux vibrations et aux décibels d’une débroussailleuse, d’une tondeuse… Ils attaquent alors avec leur dard de près de 6 mm qui peut traverser d’épais textiles.
S’il peut faire des ravages dans les fruits à l’automne, le frelon asiatique se nourrit
essentiellement de protéines. C’est pourquoi il se révèle un redoutable prédateur des abeilles domestiques.

Soyons tous attentifs
Actuellement, la destruction de la colonie dans son nid, entre avril et octobre, est la
solution la plus efficace pour réduire son impact sur les populations d’abeilles.
Il faut pour cela s’adresser à une entreprise spécialisée dans la désinsectisation : pour identifier ce frelon, ou trouver un professionnel de désinsectisation, contactez
un référent du Groupement de défense sanitaire apicole d’Île-de-France via
http://www.gdsaif.fr.

Néanmoins, si vous en découvrez un, n’hésitez pas à en informer par mail le service environnement. En effet, ces signalements lui permettent de suivre l’évolution de cet insecte sur la ville.

Service environnement : environnement@verrieres-le-buisson.fr

Mise en ligne le vendredi 25 mai 2018
Modifiée le vendredi 25 mai 2018


Dans la même rubrique :
Signalez un problème : Allô voirie, Application mobile et formulaire en ligne