-

15e Prix Vedrarias

Le palmarès du 15e Prix Vedrarias

Décembre 2013

Partagez :

Quinze ans déjà que le Prix Vedrarias nous réserve de belles surprises. Le jury, présidé par l’écrivain verriérois Alain Absire, a récompensé Jean Michy pour Maoké 1er, parmi les 150 nouvelles reçues à concourir.


Depuis 2000, le prix littéraire Vedrarias souligne l’excellence de la nouvelle en récompensant sept lauréats en catégorie adultes, auxquels s’ajoute un prix spécial jeunes. Ce concours ouvert à tous les auteurs francophones, qu’ils résident en France ou à l’étranger, permet à chacun d’écrire une nouvelle de 4 à 8 pages, en respectant bien évidemment la célèbre chute avec un dénouement inattendu. Émotion et humour étaient au programme de cette 15e édition qui a donné un peu de fil à retordre aux membres du jury.

Palmarès du 15e Prix Vedrarias

1er Prix : Maoké 1er de Jean Michy
2e Prix : La faim de Muriel Févre
3e Prix : Récolte tardive d’Anne-Marie Landru
4e Prix : Un léger crissement de Catherine Ligeon
5e Prix : Bon anniversaire M. Durand de Françoise Bouchet
6e Prix : La mélodie changeante d’Ibram de Vincent Geronimi
7e Prix : Le chien des nuages de François Roche
Prix spécial Jeunes : Ce trou noir qui te dévore de Camille Guille (née en 1996)

Bravo à Jean Michy !
Jean Michy a séduit le jury avec sa nouvelle Maoké 1er. Âgé de 67 ans, il avoue ne pas être un lecteur très régulier. Il lit par périodes, par tocades. Ce qui ne l’a pas empêché de se mettre à écrire, et de trouver ses propres inspirations. Ma première tentative de m’essayer (modestement) à l’écriture date de 1996 où il était question d’imaginer, à l’occasion du tricentenaire de la mort de Mme de Sévigné, une réponse à une lettre choisie parmi les 764 qu’elle avait écrites à sa fille. Endossant la crinoline de la Comtesse de Grignan, j’avais choisi de répondre en alexandrins, sur un mode plutôt facétieux. Cette fantaisie, qui n’a bien entendu aucun fondement historique, m’avait néanmoins rapporté le 3e prix. Je n’ai récidivé qu’en 2011, quand j’ai appris qu’un concours de nouvelles policières était organisé dans ma propre ville (Noisy-le-Roi). Ayant été récompensé par un 1er prix et encouragé par ce succès local, j’ai alors songé à renouveler l’expérience, nous a confié Jean Michy.

Diaporama

photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson photo Verrière-le-Buisson

Documents

Mise en ligne le dimanche 8 décembre 2013
Modifiée le mercredi 17 décembre 2014


Dans la même rubrique :