-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Votre ville > Travaux > Travaux réalisés > L’accessibilité pour tous : une priorité


Mise aux normes

L’accessibilité pour tous : une priorité

Octobre 2013

Partagez :

La loi du 11 février 2005 précise les droits fondamentaux des personnes handicapées et pose les principes d’une
reconnaissance du handicap. Verrières-le-Buisson est en avance sur les délais de mise en conformité puisqu’une
grande partie de la voirie et des bâtiments publics de la Ville est accessible à tous.


Durant les prochains mois,
d’importants travaux d’accessibilité seront réalisés à l’école David Régnier.
Les réunions, qui se sont tenues depuis
la création de la commission communale
d’accessibilité en 2009, ont
permis la réalisation de nombreux
travaux de mise en conformité sur la
ville : bâtiments publics (Hôtel de Ville,
Villa Sainte-Christine, Espace Mermoz,
crèche Saint-Fiacre, etc.), travaux sur la
voirie (passages pour piétons, trottoirs)
et sur des établissements non commerciaux
comme La Poste.

Des débats constructifs au
sein du groupe de travail

Le groupe de travail de la commission
d’accessibilité est composé d’élus, de
représentants d’associations des handicapés
et de fonctionnaires municipaux.
Il a pour mission d’examiner la possibilité
de prendre en compte les problèmes
spécifiques des personnes en situation
de handicap afin de leur faciliter la vie
dans la ville. C’est ainsi qu’ont été réalisées
de nombreuses améliorations au
niveau de la voirie : abaissements de
bordures, bandes podotactiles, potelets
avec contraste, marquages au sol,
renforcement de l’éclairage public, mise
aux normes de bâtiments (accueil de la
mairie, poste de police), des panneaux
routiers et du mobilier urbain, campagne
de lutte contre le stationnement
sur les trottoirs. Les places de parkings
pour handicapés ont été répertoriées
et améliorées. De nouvelles places ont
également été créées dans toute la
ville.

Travaux d’accessibilité à l’école David Régnier
Les écoles font bien sûr partie des bâtiments
publics soumis aux normes d’accessibilité.
La scolarisation d’un enfant
en situation de handicap en école élémentaire
a mis en avant la nécessité de
réaliser des travaux sur le groupe scolaire
Paul Fort, David Régnier, Bois Loriot.
Il a été convenu d’exécuter ces travaux
d’accessibilité de l’école David Régnier,
car celle-ci présente toutes les facilités
d’application des aménagements nécessaires
aux personnes à mobilité réduite,
particulièrement pour la création de
sanitaires à tous les étages du bâtiment.

Des mises aux normes d’accessibilité
dans toutes les écoles

Les travaux qui vont démarrer comprendront
notamment un accès aux
deux étages du bâtiment, l’installation
d’une signalétique adaptée à tous les
types de handicap, la réalisation d’un
cheminement d’accès à l’entrée du bâtiment,
l’amélioration du repérage visuel
de la porte d’entrée principale, l’élimination
ou la signalisation des obstacles
faisant saillie de plus de 15 cm.
Le montant total de ces travaux est
estimé à 300 000 €, soit 10 % du montant
total de la mise en accessibilité de
tous les bâtiments communaux, dont
13 000 € de frais d’étude de contrôle et
d’architecte. La part la plus importante
de ce budget (152 000 €) se retrouve
dans la construction de la gaine et de
l’installation d’un ascenseur. Dans un
proche avenir, divers aménagements
permettront l’accessibilité à 100 % des
écoles Bois Loriot, Prés Bouchards et
Gros Chênes. Le groupe Honoré d’Estienne
d’Orves et Clos Fleuri, qui nécessite
des travaux de l’ordre de ceux réalisés
à David Régnier, sera le prochain
chantier d’accessibilité.

Pour en savoir plus :
La scolarisation des élèves handicapés, sur le site de l’Éducation Nationale
La loi du 11 février 2005, le texte sur LegiFrance

La mise aux normes d’accessibilité de l’école David Régnier, c’est :
• un cheminement aisé grâce à la modification de toutes les portes qui le nécessitent pour obtenir
un passage libre de 83 cm,
• la transformation des sanitaires existants afin de créer un sanitaire accessible à chaque étage,
• l’amélioration de l’éclairage des locaux,
• la mise en conformité des escaliers avec la prolongation des mains courantes,
• l’apposition de bandes podotactiles à 50 cm des premières marches et la pose de bandes
antidérapantes de couleurs contrastées sur tous les nez de marche,
• la mise en peinture des premières et avant-dernières contremarches,
• la modification de la rampe d’accès au bâtiment et l’installation d’un ascenseur destiné à desservir l’ensemble des étages.

Mise en ligne le lundi 30 septembre 2013
Modifiée le mardi 24 septembre 2013


Dans la même rubrique :