-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Pratique > Actualités > Sécurité > Monoxyde de carbone, attention danger !


Prévention

Monoxyde de carbone, attention danger !

Au quotidien

Partagez :

Le monoxyde de carbone est un gaz qui ne sent rien, ne se voit pas, n’irrite pas : il est indétectable par l’être humain mais peut être mortel. Quelques bons gestes de prévention suffisent à éviter d’en être victime.


Chaudière, chauffe-eau, poêle et cuisinière, cheminée, appareil de chauffage à combustion fixe ou mobile, groupe électrogène, pompe thermique, barbecue, panneau radiant à gaz, convecteur fonctionnant avec des combustibles : la liste des dangers potentiels est longue.
En 2014, 50 Essonniens ont été hospitalisés à la suite d’une intoxication due au
monoxyde de carbone ; une personne est décédée. Le plus fréquemment, les
chaudières, les barbecues et braseros sont en cause.

Les risques du monoxyde de carbone
Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone, après avoir été respiré, prend la place de l’oxygène dans le sang. Maux de têtes, nausées, fatigue, malaises ou encore paralysie musculaire sont les signes d’une intoxication. Dans les cas les plus graves, en quelques minutes, la personne exposée peut tomber dans le coma, subir des séquelles à vie, voire décéder. Il est donc indispensable de faire vérifier vos installations. Avant l’hiver, faites systématiquement intervenir un professionnel qualifié qui contrôlera vos chaudière, chauffe-eau, chauffe-bain, insert et poêle.

Prenez vos précautions
- faites vérifier et entretenir vos appareils de chauffage et les conduits de fumée par un professionnel qualifié,
- aérez votre logement chaque jour durant 10 minutes
- n’obstruez jamais les grilles d’aération de votre domicile
• par temps froid, ne faites pas fonctionner votre chauffage d’appoint en continu
• respectez scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion
- n’utilisez surtout pas pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage.
Si vous soupçonnez une intoxication, aérez immédiatement les locaux, arrêtez les appareils à combustion, évacuez au plus vite les lieux et appelez les secours. Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs pompiers.

Plus d’information sur www.prevention-maison.fr

Mise en ligne le vendredi 18 décembre 2015
Modifiée le lundi 20 juin 2016


Dans la même rubrique :
Signalez un problème : Allô voirie, Application mobile et formulaire en ligne