-

Notre patrimoine d’Ouest en Est...

N°6 - La maison Vaillant

Verrières-le-Buisson

Partagez :

Nous sommes en 1987. Le bâtiment va. Il va si bien que la propriété Vaillant fascine les promoteurs ; elle les fascine plus pour l’espace très agréable situé entre l’église et la rue d’Estienne d’Orves que pour l’édifice lui-même dont ils envisagent la destruction.

66 rue d’Estienne d’Orves - 91370 Verrières-le-Buisson


Pourtant cette grande maison, ou « petit château », mérite attention. D’après la tradition rapportée par l’Historique de Verrières, Blanche de Castille aurait eu une résidence en ce lieu.
En tout état de cause ses propriétaires depuis 1860, la famille Vaillant-Laeuffer, envisagent de s’en séparer en 1987. Tout se met donc en place pour réaliser un ensemble immobilier d’environ 100 logements, soit 200 voitures, au cœur du village. On imagine le saccage d’un lieu ancien et attachant qu’apprécient les Verriérois même si beaucoup méconnaissent l’intérieur du parc clos de murs.

De façon très élégante, les héritiers informent la mairie de leur projet et, consciente de l’enjeu, la municipalité intervient en faisant valoir son droit de préemption au prix fixé par les domaines que les vendeurs contestent très légitimement auprès du juge de l’expropriation. Ce dernier augmentera légèrement le prix et la vente est scellée en février 1988 au prix de 1 042 430 francs.

L’ensemble, en montant par palier, couvre près de 7200 m². Le bâtiment est fatigué, il représente 1 300 m² de surface sur 3 étages y compris la maison de gardien. Une restauration lourde s’impose et sera financée par la commune, le département et la région et c’est le 15 mars 1997, qu’en présence de toute la famille Vaillant–Laeuffer, la propriété sera inaugurée.

et son Orangerie devenue espace d’exposition

On imagine mal à quel point elle est utilisée. Elle est bien située, pratique, dispose d’un parc à étages, d’une petite pièce d’eau. Le club de billard, celui de bridge, le soutien scolaire, le restaurant du personnel communal, les multiples associations y organisent leurs réunions ; de nombreuses familles y célèbrent des fêtes et enfin l’Orangerie, restaurée elle aussi, accueille les expositions des artistes de Verrières.

Antoine Jean Baptiste Vaillant était devenu propriétaire en 1960 pour y installer sa famille. Aujourd’hui la ville de Verrières a pris le relais … elle est aussi une grande famille.

Expositions d’art contemporain à l’Orangerie-Espace Tourlière : www.verrieres-le-buisson.fr/culture

Mise en ligne le samedi 19 septembre 2009
Modifiée le jeudi 28 avril 2011


Dans la même rubrique :
Signalez un problème : Allô voirie, Application mobile et formulaire en ligne