-

Environnement : Ecologie

Ville Arboretum

Verrières-le-Buisson

Partagez :

Verrières-le-Buisson est riche d’un patrimoine végétal exceptionnel, chargé d’histoire, où les arbres occupent une place toute particulière.


La présence de deux Arboretum, dont l’un est protégé par la loi de Protection des Sites et l’autre est classé Réserve Naturelle Régionale - depuis 2004, témoigne du rôle fondamental que joua la famille Vilmorin dans le progrès de l’horticulture moderne. De plus, ils occupent un rôle majeur dans le paysage urbain de Verrières et inscrivent la commune dans l’histoire de la botanique.

Cette richesse naturelle se doit d’être valorisée et développée ; c’est pourquoi la commune a mis en place depuis plusieurs années, le projet « Verrières, Ville Arboretum ».

Si l’on compare les essences d’arbres à des mots, on constate que le langage botanique courant est pauvre et peu nuancé.

La présence d’arboretum nous incite à développer ce langage ; c’est le projet Verrières Ville Arboretum. Il consiste donc à enrichir le vocabulaire botanique urbain, en implantant sur le domaine public (alignements de voirie, parcs, places) des arbres dignes d’être plantés dans un arboretum : Faux-Ormes de Sibérie ( Zelkova carpinifolia) plantés rue d’Estienne d’Orves, Magnolia kobus, chemin des Préharts, Taxodium ascendens devant une cour d’école, chêne de Hongrie (Quercus frainetto), boulevard du Maréchal Foch.

Afin de permettre à chacun de découvrir, dans sa vie quotidienne, cette diversité biologique, la plupart des arbres sont étiquetés.

  •  Verrières, Ville Arboretum , c’est également préserver et promouvoir la biodiversité. En ce sens, sont créés :
    • des corridors écologiques traversant la ville et assurant la migration de la faune et de la flore, entre le réseau hydrographique de la Bièvre et le réseau forestier du Bois de Verrières,
    • des prairies à papillons et à insectes.

    Les espaces verts sont gérés en traitement différencié, des nichoirs sont installés dans les parcs, quelques fûts de vieux arbres sont coupés à 3 mètres permettant l’installation d’une faune variée.

    A travers toutes ces actions, la commune initie ainsi une politique de sensibilisation des Verriérois à la diversité du monde vivant et s’inscrit ainsi dans une démarche de développement durable.

    Christian SIFRE,
    Responsable du Service environnement

  • Mise en ligne le jeudi 15 janvier 2009
    Modifiée le vendredi 8 juin 2018


    Dans la même rubrique :