-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Pratique > Patrimoine communal > Le lavoir d’Amblainvilliers


Architecture

Le lavoir d’Amblainvilliers

Amblainviliers

Partagez :

Sur proposition de la commune, le Syndicat Intercommunal d’Assainissement de la Vallée de la Bièvre a entrepris de restaurer ce patrimoine verriérois afin de vous permettre de l’admirer et de céder aux générations futures un patrimoine de qualité.


Lors du conseil municipal de janvier dernier, la municipalité prenait la décision d’intégrer dans le domaine public les propriétés communales du secteur de la Vallée à la Dame et des Rinsolles.

Par cette démarche notre Ville a souhaité affirmer que les paysages sont d’intérêt public et constituent à part entière des éléments de notre patrimoine.

C’est une préoccupation récurrente qui est ainsi réaffirmée. Nous disposons d’un patrimoine remarquable confirmé par quatre classements aux Monuments historiques. Au-delà des beaux bâtiments, des arboreta, des paysages, il existe un petit patrimoine qui accompagne notre quotidien et qui raconte si bien celui de nos anciens.

Vous connaissez le Pigeonnier de la ferme Saint-Fiacre. Vous avez certainement déjà découvert le cadran solaire rue d’Estienne d’Orves et la petite fontaine de la maison Vaillant.

Mais connaissez-vous le lavoir d’Amblainvilliers ?

Il est bien caché le long du bief. Il nous parle d’un temps où ce hameau était très actif, regroupé autour de son bar-épicerie, de sa ferme et de la Bièvre qui avait un rôle très important. Sur proposition de la commune, le Syndicat intercommunal d’Assainissement de la Vallée de la Bièvre a entrepris de restaurer ce patrimoine verriérois afin de vous permettre de l’admirer et de céder aux générations futures un patrimoine de qualité.


Une restauration minutieuse

Le lavoir d’Amblainvilliers a été réalisé en 1855. Edifice charpenté de 15 m de long sur 3 m de large, il reste le seul des cinq lavoirs jadis présents à Verrières et s’inscrit dans l’importante série de ceux construits sur la Bièvre au XIXe, comme les lavoirs d’Igny, de Jouy-en-Josas ou de Massy pour ne citer que les plus proches.

L’étude diagnostic réalisée en 2005 avait clairement établi que le lavoir connaissait des pathologies préoccupantes dont des mouvements de charpente.

Lavoir restauréUne intervention adaptée a été entreprise : démontage de la structure, reprise des fondations et remontage du lavoir avec une restauration traditionnelle lui rendant son aspect d’origine. Lors des travaux, toutes les parties du lavoir ont été restaurées : la couverture assurée par des tuiles mécaniques à double emboîtement était en contradiction avec le devis de 1855 qui faisait mention de « tuile neuve de Bourgogne en petit moule » ; la charpente était globalement saine et bien conservée mais il était recommandé de changer quelques pièces et d’appliquer un traitement insecticide ; les dés (pierre de taille supportant les poteaux bois) fissurés, dégradés et repris au mortier étaient à remplacer ; le mur bahut (muret de 70 cm de haut sur lequel repose la batterie de lavage et les appuis de la charpente) se déversait dangereusement vers la rivière et devait être repris en créant des fondations plus profondes sous l’ouvrage ; les murs intérieurs et extérieurs (moellons de meulières manquants) étaient à reprendre et à ré-enduire ; les revêtements de sol originellement en pavé grès posés sur lit de sable devaient être rejointoyés et complétés ; le garde-corps métallique en très mauvais état,corrodé et complètement déformé à son extrémité,méritait d’être remis en état ; la lisse d’étendage courant tout le long était incomplète du côté est, un élément d’une longueur de 1,20 m a été restitué.

A la demande de la municipalité, le Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Vallée de la Bièvre, avec le concours du Conseil général de l’Essonne, a donc restauré cet élément du petit patrimoine lié à l’eau et cher à notre vallée.Enfin, grâce à l’esprit civique de M et Mme Valente, propriétaires de la rive gauche du bras mort de la Bièvre face au lavoir, ce dernier sera visible depuis leur berge après un aménagement adapté pour le public.

Voir en ligne : Tout sur les lavoirs de Verrières

Mise en ligne le jeudi 31 décembre 2009
Modifiée le mercredi 25 janvier 2012


Dans la même rubrique :
Signalez un problème : Allô voirie, Application mobile et formulaire en ligne