-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Pratique > La balade du patrimoine > Le cimetière et le sous-bois


La balade du Patrimoine

Le cimetière et le sous-bois

Etape n°10

Partagez :
Pour cette dernière étape, l’histoire est toujours au rendez vous avec les fouilles archéologique, la ferme saint Fiacre, une statue d’Antée et le cimetière.

Finissez cette promenade tranquillement dans le bois de Verrières, en plein cœur de la nature.

 

Petits aperçus sonores :
Cimetière

Agrandir le plan




 
 
 

Zoom sur la balade

La ferme St Fiacre

La ferme

Saint-Fiacre - patron des jardiniers - était le nom de la ferme des Etablissements Vilmorin, construite en 1888 par Henry de Vilmorin, et détruite en 1972 lors de l’urbanisation de la plaine des Godets.

« ... Au pied des collines boisées... elle est encore vivante et souriante, mais je crains qu’on ne l’abatte bientôt », écrivait Louise de Vilmorin à propos de la ferme St Fiacre.

Le pigeonnier est en effet tout ce qui reste de la ferme expérimentale, de style anglo-normand, où furent installés appareils de nettoyage des graines, ventilateur, aspirateur et batteuse.


Le cimetière

Tombe des VilmorinAndré Malraux a reposé au cimetière de la commune de 1976 à 1996, année de son transfert au Panthéon. Plusieurs autres personnalités y reposent toujours, notamment des membres de la famille de Vilmorin, le Duc et la Duchesse de Cambacérès et deux héros de la Résistance : Honoré d’Estienne d’Orves et son neveu David Régnier. Leurs tombes se trouvent dans la partie basse du cimetière, au bord de l’allée qui longe le mur Sud. L’emplacement où repose la famille Lévêque de Vilmorin est, quant à lui, signalé par une stèle de la fin du XIXe siècle. Les noms de cinq membres de la famille, inscrits dans la pierre, sont séparés les uns des autres par des spécimens végétaux faisant référence à l’œuvre scientifique botanique de cette illustre famille.

 
 


La statue d’Antée

Statue AntéeLa statue d’Antée, ce géant de la mythologie grecque, fils de la Terre et de Poséidon, a été érigée en 1981. L’univers ressemble à un échafaudage d’obélisques de formes carrées et sphériques où Antée, l’Homme libre, porte dans ses bras la Terre d’où il tire sa force. En granit rose, elle est l’œuvre de Pierre Székely, sculpteur français né en 1923 à Budapest.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Les fouilles archéologiques

Au-dessus de l’allée Sous les Bois, se trouvait un chantier de fouille archéologique où ont été retrouvés des outils préhistoriques laissés par des hommes qui y travaillèrent du paléolithique inférieur à l’époque gauloise. Les deux silex taillés, le double grattoir et la lame conservés au musée du Centre Culturel André Malraux, ne sont qu‘une infime partie du matériel découvert entre 1958 et 1974. Le reste est conservé au musée de Nemours.

Le Bois de Verrières

Vestige de l’immense forêt qui servait aux chasses royales, le bois présente encore de larges allées, tracées pour la plupart sous le règne de Louis XIII. Rayonnant autour d’un point central, elles permettent au promeneur, non initié, de se repérer facilement. Ce bois comprend essentiellement des essences de châtaigniers et des chênes rouvres, le restant étant constitué notamment de frênes, merisiers et d’érables. Des « coupes de régénération » sont pratiquées périodiquement et de nombreux aménagements écologiques y sont réalisés. À titre d’exemple, citons le nettoyage et la réhabilitation des mares. De même, il existe une « Réserve biologique » sur 40 hectares : forêt primaire où, dans un but écologique et pédagogique, l’homme n’intervient pas. Bien qu’intéressante, la chose n’est pas nouvelle, car une telle expérience est observée sur une parcelle en forêt de Fontainebleau, depuis Louis XIV. Il faut noter également une mise en valeur de ce qui reste des ruines du château de la Boursillière, au Nord du Bois.
Pour ceux qui voudraient en savoir plus, sachez que des visites thématiques de la forêt peuvent être organisées en association avec l’office de tourisme et l’O.N.F. (ornithologie, botanique, découverte de la forêt).

 
 

Informations pratiques de l’étape


Départ de l’étape Cimetière municipal
Cimetière Chemin de la Marinière
Arboretum 1, voie de l’Aulne
Parcours de 1.500 m
Durée des commentaires 6 minutes
Accessibilité
Cette étape, sans dénivelé important permet aux utilisateur de fauteuils roulants et de poussettes de progresser tout le long du parcours. Mais, attention à bien suivre les conseils prodigués en commentaire de la piste 75 (à la sortie du cimetière).

Légendes

ParkingWcFauteuilFleurCheminPoint de vuePoint de vue
Cartes postales
Images de l’étape 10.

Video  
 
Visite sonore illustrée
Piste n° 77
• Fouilles archéologique : 2’12"

Piste n° 78
• La ferme Saint Fiacre : 0’49"

Piste n° 79
• La statue Szekely : 1’16"

Tous les paquets "ZIP" de la visite sonore correspondent aux fichiers MP3 pour votre baladeur. Téléchargez-les avant de partir en balade ou mieux si vous possédez un iPod allez sur le podcast iTunes où se trouve l’intégralité de la balade (pour ce faire, cliquez sur l’icône dans la colonne de droite).

Téléchargement Audio • Commentaires audio de l’étape (mp3)
{} Toutes les pistes de l’étape 10 (format ZIP en pied de page)


 


Arrivée de l’étape n° 10

Agrandir le plan


Fin de la balade


  •  Votre avis nous intéresse...
  • Nous espérons que vous avez passé un agréable moment et que vous aurez plaisir à recommander cette balade à vos amis. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions en utilisant notre courriel.
  •  Feuilletez et téléchargez le carnet de route de l’étape 10

  • Mise en ligne le jeudi 9 juillet 2009
    Modifiée le mardi 31 janvier 2012


    Dans la même rubrique :
    Signalez un problème : Allô voirie, Application mobile et formulaire en ligne