-

Mairie de Verrières-le-Buisson  > Associations > Social > National > Amis du Père Guezou et de Don Bosco en Inde > Présentation de l’association du Père Guezou


Inde

Présentation de l’association du Père Guezou

Verrières-le-Buisson

Partagez :

Président  : Stanislas ERNOULT

Siège social : Chez S. Ernoult
19 allée de la Cornemuse
59490 Villeneuve d’Ascq

Déléguée : Mme RADIGUET
25, rue H. et L. de Vilmorin / 91370 Verrières-le-Buisson
Tél. 01 69 20 81 82


L’objectif de l’association

L’association des Amis du Père Guézou est une association à but humanitaire en direction du tiers Monde. Elle permet à un très grand nombre d’enfants des milieux les plus pauvres (rejetés à cause de leur appartenance de caste, ou parce qu’ils sont nés « intouchables ») d’arriver à l’âge adulte, libres de toute forme d’esclavage avec un bagage leur permettant d’être autonomes et de vivre dignement et fraternellement. A travers l’aide aux enfants, il s’agit par ailleurs d’aider les familles à s’en sortir par elles-mêmes grâce à des formateurs et éducateurs locaux.

Le père Guézou et son histoire « indienne »

Le Père Guézou est né dans les Côtes d’Armor le 7 avril 1924. Très jeune, dès septe ans, alors qu’il est considéré par le médecin en phase finale d’une grave maladie, il exprime son désir d’aller en Inde en disant à sa mère en larmes : « ne t’inquiètepas, je ne vais pas mourir, je ne suis pas encore allé en I9nde ». Il s’y rend en 1952 et l’année suivante est ordonné prêtre comme Salésien, membre de la congrégation religieuse fondée par Saint Jean Bosco au XIXe siècle.

Après quelques années dans le Kerala où il fonde la première maison salésienne avec seulement quelques roupies en poche, il rejoint l’Etat du Tamil Nadu et s’installe sur les Collines du Yelagiri. C’est là qu’il commence un important travail en direction des plus démunis, plus particulièrement auprès des enfants et des sans-caste et qu’il est accueilli comme l’un d’eux. Il est alors grandement aidé financièrement par celui qui deviendra bien vite son ami : Léon Duhayon, qui n’hésite pas en 1964, au moment d’une terrible famine, à envoyer un cargo avec 500 tonnes de riz à bord pour sauver les indiens les plus démunis en gageant sa propre maison.

Le Père Guézou reçoit le 19 janvier 1995, à New Dehli, une très haute distinction marquant la reconnaissnace de l’Inde entière : « A cet ami de l’Inde, éminent éducateur œcuménique, ayant consacré toute sa vie à la cause du développement humain ».

Qu’est-ce que le parrainage ou l’adoption scolaire d’un enfant ?

Offrir à un enfant la chance d’aller à l’école, c’est non seulement lui ouvrir un avenir, mais aussi rendre espoir à toute une famille. Il s’agit de financer la scolarité d’un enfant, y compris les repas, vêtements et fournitures scolaires de façon large, ce qui permet d’apporter une aide ponctuelle à la famille en cas de gros problème. Toutefois l’argent n’est jamais donné directement à la famille, qui verse même une contribution symbolique afin d’être impliquée.
Deux formules : soit le parrainage collectif : vous participez au parrainage d’un groupe d’enfants scolarisés et recevez chaque année un compte rendu de la part du Père Salésien qui les suit ; soit le parrainage individuel qui permet une relation plus personnelle avec l’enfant... N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus de renseignements.

Mise en ligne le samedi 12 juillet 2008
Modifiée le mercredi 16 décembre 2015