-

Le mot du Maire

Éditorial

Décembre 2017

Partagez :

Tout vient à point pour qui sait attendre… En effet, lorsque vous tiendrez ce Mensuel entre vos mains, quarante et un jours nous sépareront de la réouverture du Colombier - désormais Espace...


Tout vient à point pour qui sait attendre… En effet, lorsque vous tiendrez ce Mensuel entre vos mains, quarante et un jours nous sépareront de la réouverture du Colombier - désormais Espace Bernard Mantienne. Autant dire le mois le plus long de l’année !
Ces dernières semaines j’ai, à plusieurs reprises, été pris à partie : « Monsieur le Maire, c’est insupportable de voir notre salle des fêtes fermée depuis plus de quatre ans ».
En fait, pour être très précis, et à l’heure où j’écris ces lignes, l’Espace Bernard Mantienne est fermé depuis huit cent quatre vingt deux jours (je vous fais grâce des heures et des minutes), soit deux ans et demi.
Derrière ce « court » laps de temps, car à l’échelle d’un chantier de cette importance, cela l’est véritablement, c’est un vrai prodige qui a été réalisé, et on a peine à imaginer le nombre d’intervenants qui ont participé à cette aventure.
Merci donc au maître d’oeuvre, merci aux entreprises intervenant sur le site, merci aux bureaux de contrôle, merci aux services communaux chaque jour sur le pont, quel que soit le temps, et surtout merci aux riverains qui ont eu, pendant cette période, à subir des nuisances malgré tout le soin que nous avons apporté à les minimiser autant que faire se peut.
Tout dans ce nouvel équipement a été revu, repensé, revisité, réinterrogé, optimisé, pour un accueil plus agréable et plus confortable. Sa surface a été plus que doublée, nous permettant désormais de bénéficier tous les soirs d’une séance de cinéma, grâce à la création d’une nouvelle salle, et d’accueillir le conservatoire intercommunal de musique dans des locaux flambant neufs, avec une capacité largement accrue pour pouvoir dispenser les cours dans les meilleurs conditions.
Alors oui, il a fallu patienter et un chantier, c’est toujours trop long. Mais comme il va être plaisant de tous se retrouver dans le coeur culturel de Verrières. Reprendre le chemin du cinéma en famille, retrouver ses amis au spectacle, aller avec ses voisins admirer une exposition, écouter un concert en direct du bout du monde avec son amoureuse ou son amoureux. Et que dire du plaisir de voir rebattre à nouveau le rythme des initiatives associatives.
Bien évidemment, je ne peux m’empêcher de penser à Bernard Mantienne qui adorait nous y retrouver pour ces moments de bonheur partagés. Il y sera désormais un peu tous les jours et nous aurons plaisir à nous remémorer ces instants de joie avec lui.
Dans l’attente impatiente de vous y retrouver toutes et tous pour une programmation exceptionnelle durant tout le mois de janvier, je vous souhaite à chacune et chacun d’entre vous de délicieuses fêtes de fin d’année.
Bonne lecture.

Thomas Joly
Maire
Vice-président de Paris-Saclay

Mise en ligne le vendredi 1er décembre 2017
Modifiée le vendredi 1er décembre 2017


Dans la même rubrique :
Signalez un problème : Allô voirie, Application mobile et formulaire en ligne

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018