-

Le mot du Maire

Éditorial

Mars 2019

Partagez :

La sécurité, une affaire du quotidien
Nous le savons, les Verriérois sont attachés à leur cadre de vie. Qui dit cadre de vie dit également tranquillité au quotidien. Cela passe par la mise en place de dispositifs...


Nous le savons, les Verriérois sont attachés à leur cadre de vie. Qui dit cadre de vie dit également tranquillité au quotidien. Cela passe par la mise en place de dispositifs de sécurité au plan communal. Pour ce faire, la mairie dispose de pouvoirs importants mais en réalité d’assez peu de moyens.

Certes, le maire possède des pouvoirs de police qui lui sont propres. Il est l’autorité compétente pour prendre et faire respecter les mesures nécessaires au maintien de l’ordre, de la sécurité, de la tranquillité et de la salubrité publique sur le territoire de la commune. Il agit, également, en qualité d’officier de police judiciaire.

Lors de la précédente mandature, la Police municipale disposait de 2 agents. Suite à une consultation des Verriérois, par deux questionnaires en 2011 et 2015, ceux-ci nous exprimaient le souhait de voir davantage de policiers municipaux dans nos rues, comme force de prévention et de répression des actes d’incivilité de voirie, mais aussi comme force de dissuasion. Pour ce faire, j’ai décidé de procéder à une première augmentation de nos effectifs. Lesquels comptent aujourd’hui 7 agents au service de la Police municipale.

De surcroît, pour répondre au mieux aux attentes de tous, nous vous proposons un troisième questionnaire pour recueillir votre sentiment en matière de sécurité et ainsi mieux axer nos ressources pour répondre à vos exigences. Je vous invite à remplir ce questionnaire qui vous est distribué avec ce Mensuel ou à remplir le questionnaire en ligne via notre site internet.

Enfin, sans attendre les résultats de ce dernier, il m’est apparu indispensable, pour assurer au mieux ces missions, de lancer un recrutement de 2 agents supplémentaires afin de consolider nos effectifs et renforcer un environnement apaisé.

Thomas Joly
Maire
Vice-président de Paris-Saclay

Mise en ligne le dimanche 31 mars 2019
Modifiée le lundi 4 mars 2019


Dans la même rubrique :