Activités :

Inscrire le jardinage individuel dans une optique de développement durable afin de préserver la qualité des milieux naturels.
Adopter de nouvelles attitudes de jardinage pour faire face aux besoins croissants en eau, limiter l’emploi de substances chimiques, etc.